-->

18 juin 2018

Thérapie du crime de Sophie Jomain et Maxime Gillio


Thérapie du crime de Sophie Jomain et Maxime Gillio


Parution le 28 mars 2018
Editions Pygmalion
392 pages

°°°
Alice Rivière est une psychologue peu conventionnelle. L’incongruité, c’est son truc. Elle ne fait rien comme personne et c’est même la raison pour laquelle on vient la voir. D’ailleurs, si elle pouvait parler de ce qu’on lui confie lors de ces séances, elle aurait des centaines d’histoires à raconter. Mais la discrétion est une règle d’or. Une règle fortement ébranlée par la réapparition du commandant Xavier Capelle qui vient lui soutirer des informations sur un de ses patients. Encore faudrait-il qu’elle accepte de l’aider et qu’elle lui pardonne l’humiliation subie seize ans plus tôt. Et pour ça, il peut toujours courir...

°°°
Ce que j'en pense


Certains disent « Quand y'en a marre y'a malabar ». Moi je préfère dire Quand y'en a marre y'a Sophie Jomain. Son écriture bourrée de fraîcheur et d'humour est mon remède littéraire en cas de baisse de régime.
Maxime Gillio s'est joint à la partie, ce qui a fait de Thérapie du crime un cocktail pétillant à déguster sans modération !

Croyez le ou non mais être psychothérapeute sexologue n'est pas un métier de tout repos. Ce n'est pas Alice Rivière qui dira le contraire ! Elle en improvise des tours de passe passe pour accompagner ses clients sur le chemin de la guérison. Je ne vais pas vous livrer ses secrets de consultation mais les découvrir vous donnera l'assurance d'avoir des abdos en chocolat en béton. On dit merci aux séances de rires intensives !

Il a fallu que celui qui la vaccine de l'amour ( mais pas des hommes ! ), le bien nommé Marc Capelle refasse irruption dans sa vie. Et pas n'importe comment en plus ! Il a attendu qu'Alice ait la tête chiffonnée par les microbes, le corps fourbu de courbatures pour se présenter dans toute sa splendeur de capitaine de police à son cabinet pour l'interroger sur un patient. C'est qu'il a la mémoire courte celui là ! Comme si Alice allait lui livrer sur un plateau toutes les infos qu'elle a engrangé sur Gérard Favier. Soupçonné de meurtre ou pas, il reste son patient et Marc l'ex dont elle ne voulait plus jamais entendre parler.

Va alors commencer un jeu du chat et de la souris où tout est permis, même les sales coups car après tout la vengeance est plat qui se mange froid mais aussi et surtout une course contre la montre pour arrêter le meurtrier qui semble avoir pris les femmes en grippe si l'on en croit les corps qu'il semble laisser dans son sillage.

Thérapie du crime est une lecture complètement déjantée qui m'a fait passer un excellent moment. Les joutes verbales entre Alice et Marc sont savoureuses et leurs caractères bien trempés ont donné lieu à quelques scènes désopilantes.

Le combo Sophie Jomain / Maxime Gillio n'a plus ses preuves à faire. Déjà dans la saga Felicity Atcock, l'union de leurs mots avait fait des étincelles. Une nouvelle fois, ils m'ont conquise avec Thérapie du crime, un roman pétillant à lire sans modération.


Un grand merci à Audrey et aux éditions Pygmalion pour leur confiance.

Extrait du livre et notation
"C’est un patient tel que tout sexologue digne de ce nom en reçoit au moins une fois dans sa carrière : fétichiste et soumis. Ce qu’il affectionne, ce sont les talons aiguilles, mais ce qu’il aime encore plus, c’est qu’on lui fasse mal avec des talons aiguilles. Je me souviens très bien de notre première entrevue. Il ne m’a pas regardée une seule fois dans les yeux, et faisait une fixation sur mes chaussures – je le soupçonne même de m’avoir choisie parce que je porte des stilettos. Quant à sa femme, c’est un superbe spécimen d’autorité, je l’ai reçue à plusieurs reprises. Lui et son époux pourraient vivre un bonheur sexuel et conjugal intense, mais ce n’est pas le cas. Madame se plaint que son mari ne soit pas assez soumis, aussi monsieur prolonge les séances de thérapie, en solitaire, pour apprendre à l’être davantage."

 5

1 commentaire:

  1. Je me le note, il a l'air super !
    Merci pour la découverte !

    RépondreSupprimer