-->

20 février 2017

Dark romance de Pénélope Douglas

Afficher l'image d'origine









Michael Crist. Un nom qui fait frissonner chaque fille de notre petite communauté privilégiée de la côte Est. Moi comme les autres. Sauf que moi, ce n est pas sa beauté à couper le souffle ou le fait qu il soit riche et adulé qui me fascine enfin, pas seulement. Non, moi, c est la noirceur que je devine sous sa carapace dorée. La violence dans son regard noisette. Son mépris pour les règles, les lois, la morale. Ce miroir permanent de tout ce qui est noir et sombre au fond de moi. En dix-neuf ans, Michael ne m a jamais jeté un regard. Mais, le jour où il s intéresse à moi, je ne sais pas si je dois être excitée... ou terrifiée.





  • Dark romance de Pénélope Douglas 
  • Parution février 2017
  • Editions Harlequin
  • 504 pages
     
Avis de Marine

Alors que la littérature sentimentale et érotique bats son pleins depuis quelques années en France, un dérivé du genre fait son entrée dans les bibliothèques. Il s'agit de la dark romance. Littéralement, romance sombre, cette catégorie de livre a pour thématique principale les amours interdits qui mettent en scène des relations parfois condamnées par la morale ou par la loi. Dans ce genre littéraire à la frontière entre amour, désir et violence, l’auteur joue avec les limites de la morale et le franchissement de l’interdit. ( Source Wikipédia ) .

Encore timide en France, la dark romance s'est fait connaître en France avec la saga Captive in the Dark, écrite par CJ Roberts et publiée aux éditions Pygmalion puis par J'ai lu. Les éditions Harlequin ont pris elles aussi lancé sur le marché leur dark romance avec l'histoire de Pénélope Douglas qui a pour titre « Dark romance ». Original non ?

Si Captive in the dark a rejoint ma pile à lire très récemment, j'ai franchi le pas de ce genre littéraire avec Dark romance.

Erika Fane est une jeune femme de dix neufs ans. Issue d'une bonne famille, elle fréquente depuis son enfance la famille Crist. Si son amitié avec Trevor Crist semble rythmer sa vie, son éblouissement face à l’aîné des deux frères va la pousser dans ses retranchements et à dépasser les frontières de l'amour.

Michael Crist est beau, riche et il ne s’embarrasse avec les règles et les lois. Quand il veut quelque chose, il l'obtient, sans demander la permission à qui que ce soit. Il vit sur le fil du rasoir. Pas tout à fait dans l'ombre, mais loin de la lumière. D'aussi loin qu'il s'en souvienne, Rika a toujours fait partie du paysage. Au fil du temps, le corps de petite fille de la petite voisine s'est formé, s'est rempli pour offrir au regard ombrageux de Michael une vision merveilleuse qu'il s'oblige à ignorer. Mais aucunes restrictions ne lui résistent. Surtout pas quand une vengeance est à assouvir...

Pénélope Douglas alterne passé et présent. Cet alternance des temps permets de mieux cerner les personnages et leur histoire.

Rika trouve refuge dans la famille Crist quotidiennement. Depuis le décès de son père et la dépression de sa mère, la jeune femme est mise dans un cocon de protection et son avenir semble tout tracer. Mais son souhait à elle est bien différent des espérances de ses proches. La part sombre qui est en elle ne demande qu'à s'émanciper. Son admiration et son amour pour Michael vont la faire plonger dans un tourbillon dont elle ne sortira pas indemne.

L'adolescente du passé et la jeune étudiante du temps présent sont atteintes du même mal. Leur soif de frissons, de noirceur et d'attention de la part de Mickaël vont les pousser à commettre des actes insensés.

L'histoire écrite par Pénélope Douglas est plaisante à lire. Son écriture est agréable, ce qui permets une lecture facile de son roman. Mais je dois dire que je m'attendais à autre chose en ouvrant ce livre. Quelque chose de plus corsé, de plus noir, de plus douloureux.
Je ne dis pas que que la relation entre Michael et Erika ne frôle pas les frontières du « mal » et parfois qu'elle ne les dépasse pas mais je m'attendais à une histoire plus adulte.
J'en reviens très souvent à ça mais les romans new adult me laissent souvent de marbre sauf quelques rares exceptions.

En lisant le résumé de Dark Romance, je ne me suis pas imaginée une seule seconde que les personnages pourraient être aussi « jeunes ». Certes, l'âge des personnages n'est pas obligatoirement le reflet de leur agissements mais dans le cas de Erika malheureusement si. On sent parfaitement à travers les mots de l'auteure que Michael est habité par ce coté sombre, qu'il fait parti intégrante de sa personne. Son personnage est très bien décrit et porté par son rôle d'homme auréolé de noir. Les mots pour qualifier ses comportement et ses pensées sont lourds de sens. Rester à ses côtés comme veut le faire Rika revient à jouer avec le feu.

Rika est un personnage très puéril. Elle dit vouloir céder à la part d'ombre qui est en elle mais en définitive il n'en est rien. C'est juste une jeune fille qui est prête à tout pour celui qu'elle dit aimer. Très vite, ses comportements m'ont exaspéré. En lisant Dark Romance, j'ai eu l'impression de regarder un film d'horreur où les jeunes filles partent en hurlant pour au final terminer par se jeter dans les bras du tueur. C'est un peu ça quand on regarde son attitude... Un extrait du livre que je vous citerai un peu plus bas illustre à merveille mes pensées.

Dark Romance est pour moi une déception. Je m'attendais à frôler la barrière du bien et du mal, à faire un tour de montages russes avec mes sentiments, à avoir besoin de souffler face à certaines scènes et au final rien de tout cela ne s'est présenté lors de ma lecture.
Je ne peux pas enlever à l'histoire sa partie sombre et parfois dérangeante. Tout n'est pas doux et lisse dans cette lecture bien entendu. Mais j'aurai apprécié un peu plus de tenue dans cette histoire qui peut-être un peu longue, un peu plus de maturité en ce qui concerne les personnages et surtout un peu plus de noirceur pour que ce genre littéraire prenne tout son sens.

Je réitérerai très prochainement l'expérience de ce genre de lecture en lisant Captive in the dark qui a l'air de tenir toutes ses promesses si j'en crois les avis que j'ai pu lire. Un peu plus mature peut-être ?

Allez savoir... 


En tout cas Dark Romance a laissé trop de place à la lumière.



Extrait du livre
  
" - Michael ne veut pas de toi, et nous non plus. Tu comprends ? Je veux que tu arrêtes de nous observer et de nous suivre comme un clebs qui voudrait qu'on l'adopte. C'est pathétique !
Il m'a repoussé avec une moue de dégoût.
- Va t'acheter une putain de vie, Rika, et ne t'approche plus de nous ! Personne ne veut de toi.
J'étais hébétée. Pourquoi s'en prenaient t'ils à moi ?
Un clebs. Pathétique. Michael me voyait-il ainsi ? "

  
Note de Marine
 5

7 commentaires:

  1. Je n'en peux plus des héroïnes du genre de Rika, donc je pense que je vais passer mon tour sans regrets.

    RépondreSupprimer
  2. Ca ne me tente pas du tout ce genre de littérature !

    RépondreSupprimer
  3. Si parfois tu augmentes ma wish-list, il arrive aussi que tu la fasses diminuer...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Arf... Une bonne chose en ce qui concerne ce roman je dirais!

      Supprimer
  4. C'est un genre qui m'intrigue et, en même temps, je ne suis pas sûr de vouloir tester. Je veux plutôt commencer par du soft et je pense le faire avec Never Forget qui sort le 8 mars !
    Après, celui-ci ne m'attire pas vraiment, vu ta chronique ^^

    RépondreSupprimer