-->

24 février 2016

Millenium 1 : Les hommes qui n'aimaient pas les femmes de Stieg Larsson









    

Ancien rédacteur de Millénium, revue d'investigations sociales et économiques, Mikael Blomkvist est contacté par un gros industriel pour relancer une enquête abandonnée depuis quarante ans. Dans le huis clos d'une île, la petite nièce de Henrik Vanger a disparu, probablement assassinée, et quelqu'un se fait un malin plaisir de le lui rappeler à chacun de ses anniversaires. Secondé par Lisbeth Salander, jeune femme rebelle et perturbée, placée sous contrôle social mais fouineuse hors pair, Mikael Blomkvist, cassé par un procès en diffamation qu'il vient de perdre, se plonge sans espoir dans les documents cent fois examinés, jusqu'au jour où une intuition lui fait reprendre un dossier. Régulièrement bousculés par de nouvelles informations, suivant les méandres des haines familiales et des scandales financiers. lancés bientôt dans le monde des tueurs psychopathes, le journaliste tenace et l'écorchée vive vont résoudre l'affaire des fleurs séchées et découvrir ce qu'il faudrait peut-être taire.



  • Millenium 1 : Les hommes qui n'aimaient pas les femmes de Stieg Larsson
  • Parution en juin 2006
  • Editions Actes Sud (Noir)
  • 574 pages


Avis de Camille


Je n'ai pas lu ce livre, je l'ai écouté !

Un jour Marine m'a parlé de l'émission d'adaptations radiophoniques de France Culture. Je suis donc partie fouiller leurs archives et je suis tombée sur le tome 1 de Millénium ! Comme je voulais le lire depuis déjà un moment j'ai tenté l'expérience audiolivre version France Culture.

J'ai particulièrement apprécié la mise en scène auditive. Le texte n'est pas lu, il est joué. Par exemple au lieu d'entendre "il prend le train", on entend un train démarrer. Dans le cas de Millénium, il n'y a même pas de narrateur et tout est sous forme de dialogues.

Ce type d’audiolivre théâtral me correspond plus qu'un enregistrement classique d'une lecture, même si on risque d'y perdre la trace littéraire de l'auteur.
Le format en épisodes podcastables de 24 min est très pratique et adaptable.

Bref ce système d'audiolivre est une jolie découverte, gratuite et légale !


Concernant Millénium plus spécifiquement, j'ai adoré cette histoire. J'ai été immédiatement emballée par les personnages, le contexte et l'intrigue. S'il y a des longueurs dans le livre, je ne les ai pas perçues grâce à l'audiolivre.

Les personnages sont très intéressants, chacun avec sa personnalité et ses travers. Tous (ou presque) ressemblent à des gens normaux que l'on pourrait croiser "dans la vraie vie".

L'intrigue est bien menée et la fin particulièrement soignée, c'est un régal !

Je crois que ce type de roman d'enquête se prête très bien à l'exercice de l'audiolivre à condition que les voix des personnages soient choisies avec soin, ce qui évidemment était le cas. L'histoire a été très bien adaptée et pas ou peu modifiée.


Pour conclure, je peux dire que j'ai eu un coup de cœur pour la rencontre entre les adaptations de France Culture et Millenium 1 qui regroupe tout ce que j'aime dans les romans d'enquête sans jamais en faire trop.

Extrait du livre  
"La vérité était – depuis longtemps elle l’avait constaté – qu’elle aimait fouiner dans la vie d’autrui et révéler des secrets que les gens essayaient de dissimuler. Elle avait agi ainsi – sous une forme ou une autre – depuis aussi longtemps qu’elle pouvait s’en souvenir. Et elle le faisait encore aujourd’hui, pas seulement quand Armanskij lui donnait des missions mais parfois rien que par plaisir. Cela faisait pousser en elle une poussée de satisfaction – exactement comme dans un jeu vidéo compliqué, à la différence qu’il s’agissait de personnes vivantes. Et voilà que tout à coup son hobby était installé dans sa cuisine et lui offrait des bagels. Situation totalement absurde. "

Note de Camille

18 commentaires:

  1. La version papier est dans ma PAL depuis une éternité, va falloir que je me décide...

    RépondreSupprimer
  2. Ah cela doit être agréable a écouter. le livre est bien, mais il y a de nombreux passages descriptif qui sont rébarbatifs à longue du coup je vais le tester en audio pour voir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement, je pense que l'écoute permet d'atténuer ces passages descriptifs.

      Supprimer
  3. C'est génial d'écouter sous cette forme ! Moi non plus, la lecture d'un simple texte comme ça ne me convient pas, en plus ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui c'est super bien fait, un régal de bout en bout !

      Supprimer
  4. Jamais lu, mais je passe visiblement à côté de qqch !

    RépondreSupprimer
  5. Il me semble que mon père a ce livre dans sa bibliothèque et avec ta chronique, j'ai vraiment envie de le découvrir :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aaah je suis contente de te donner envie de le lire :)

      Supprimer
  6. Je l'ai lu il y a un moment, mais je suis assez intriguée par le système de podcasts que tu vends plutôt bien. Je pense que je vais aller faire un tour sur France Culture pendant la prochaine séance de repassage, d'autant que j'ai souvent du mal à me concentrer uniquement sur l'écoute avec les audiolivres classiques.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai écouté lors d'un très long trajet en voiture et résultat, je n'ai pas vu passer le temps ! C'est systématique pour moi maintenant : un long trajet = un audiolivre !

      Supprimer
  7. ça fait un petit moment que tant ce livre que le format audiolivre m'intriguent. J'essaierais peut-être. Je ne suis pas très branchée enquête policière, thrillers et polars. Les seuls que j'ai lu et apprécié sont les Fred Vargas. A tenter, ceci dit! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il me semble que le format audiolivre permet de faciliter le côté enquête policière. C'est à tester !

      Supprimer
  8. J'ai adoré cette série :D

    RépondreSupprimer
  9. Jamais ni lu ni entendu ce livre ;) Mais il me tente beaucoup !

    RépondreSupprimer