-->

20 novembre 2015

Les Morsures de l'ombre de Karine Giébel









    

Une femme. Rousse, plutôt charmante. Oui, il se souvient. Un peu. Il l'a suivie chez elle. Ils ont partagé un verre, il l'a prise dans ses bras. Ensuite, c'est le trou noir. Quand il se réveille dans cette cave, derrière ces barreaux, il comprend que sa vie vient de basculer dans l'horreur. Une femme le retient prisonnier. L'observe, le provoque, lui fait mal. Rituel barbare, vengeance, dessein meurtrier, pure folie ? Une seule certitude : un compte à rebours terrifiant s'est déclenché. Combien de temps résistera-t-il aux morsures de l'ombre ?




  • Les Morsures de l'ombre de Karine Giébel
  • Parution en novembre 2007
  • Editions Fleuve Noir
  • 294 pages


Avis de Camille


Le roman démarre dans le flou total, on découvre Benoît un policier enfermé dans une cage et ne sachant pas comment il est arrivé là. Puis entre Lydia, la très belle geôlière qui distille petit à petit des indices sur la situation. Dehors, les collègues de Benoît mènent l'enquête pour essayer de le retrouver.

L'histoire de façon générale est bien construite, même s'il est vrai que j'aurais préféré une fin différente pour pouvoir m'imaginer d'autres perspectives. Certains aspect de l'histoire sont aussi trop peu exploités et c'est dommage, selon moi il y aurait eu matière pour faire un livre plus épais et détaillé. Mais l'essentiel c'est que je n'ai pas deviné toute l'histoire avant le dénouement final !

 J'ai aimé voir l'évolution à la fois de la victime, de son bourreau mais aussi de leur relation. Parfois ils se détestent, d'autres fois ils s'ignorent, ou encore ils se trahissent ou se font confiance. Je ne me suis pas particulièrement attachée à Benoît ; il est dépeint comme un bel-homme sûr de sa valeur et ce n'est pas quelque chose qui me plait. Lydia par contre est un personnage plus complexe et je l'ai trouvée plus intrigante et intéressante. Les autres personnages sont vraiment secondaires bien qu'indispensables.

En conclusion, je dirais que ce roman est plutôt réussi. Ce n'est certes pas le meilleur dans son domaine mais il est un peu plus 'tout public' que la plupart des thriller. En tout cas c'est un bon roman pour quelqu'un qui n'a jamais lu de thriller.

Extrait du livre

"Benoît se rhabille, enfile même son manteau. Puis il entame une ronde infernale dans son enclos de béton et d'acier, se prenant à rêver d'un café brûlant, d'un croissant, d'une clope. Du sourire de son épouse, du rire de son fils. Et même du bonjour hypocrite de sa voisine, lorsqu'il part bosser et qu'elle fait pisser son sale clébard hargneux "
Note de Camille

4 commentaires:

  1. J'avais lu "Chiens de sang" de l'auteur que j'avais beaucoup aimé :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas encore lu mais un jour très certainement, ça sera chose faite.

      Supprimer
  2. Oui moi aussi j'aurais préféré que l'auteure le détaille un peu plus mais je l'ai adoré tout de même !

    RépondreSupprimer